LE PLATEAU DES CAPUCINS – BREST

Je ne pouvais pas imaginer qu’à quelques mètres à pieds du domicile où j’ai séjourné durant mon voyage à Brest, se cachait un grand espace lumineux  avec des volumes saisissants.
C’est en voulant prendre le fameux téléphérique urbain situé entre les deux rives de la Penfeld et qui sépare les quartiers de Siam et des Capucins que j’ai découvert les Ateliers du Plateau des Capucins.

Anciens bâtiments de l’Arsenal de Brest, il a été cédé à la ville de Brest en 2009 pour être transformé en un lieu culturel et commercial.
D’une superficie de 25 000 m ², cette ancienne usine de construction navale reconvertie en espace culturel avec sa médiathèque et son centre national des arts de la rue et des commerces est devenu un lieu incontournable de Brest.

Grâce à sa gare téléphérique implantée à l’intérieur des ateliers et qui a été mis en fonction fin 2016, les habitants de Brest peuvent désormais prendre le téléphérique depuis les Ateliers et se rendre directement au centre ville de Brest (station Jean Moulin).

Pour la petite histoire, le téléphérique de Brest est le premier téléphérique urbain en France à usage de transport en commun. Sa ligne est un téléphérique de type « saut de mouton à câble », c’est-à-dire que les cabines se croisent l’une au-dessous de l’autre et non côte à côte comme on a l’habitude de voir. Depuis la station Jean Moulin, elle s’élève immédiatement pour franchir la Penfeld ( cours d’eau long de 16 km) et l’arsenal de Brest avant de rejoindre les Ateliers des capucins (station terminale).  Chaque cabine mesure 5,60m de long sur 3m de large et  3m de haut soit une superficie au sol de 13m2, autant vous dire que le confort n’a pas été négligé et qu’il y a de la place pour au moins 60 personnes. Sa particularité est ses couleurs changeantes la nuit,  2 bandeaux de LED qui ceinturent le haut et bas des cabines.

Si vous passez à Brest, n’oubliez pas d’emprunter le téléphérique avec un simple ticket voyage (identique à celle du réseau Bibus ,le service de transport public des voyageurs de Brest métropole ), vous aurez une vue imprenable sur l’Arsenal de Brest et le Pont de Recouvrance (le pont levant qui franchit la Penfeld et qui domine l’Arsenal et le port militaire).

Les anciens ateliers de mécanique de l’Arsenal possède aussi sa superbe médiathèque François Mitterrand.
Situé face au centre ville, côté rive droite dans le bâtiment du 19e siècle, la médiathèque dispose d’une surface de 9700 m2 et de 900 places assisses.  Organisée sur 3 étages, elle dispose d’un hall d’exposition de 175 m2 , une salle d’animation polyvalente de 50 places, un atelier numérique de 16 places, des salles d’accueil de groupes, un auditorium de 195 places au rez-de-chaussée ainsi qu’un café avec son offre de restauration légère et une terrasse au 1 ère étage.
Avec ses 3 niveaux, la médiathèque François Mitterrand est un lieu de rencontres et de partage autour du savoir, de l’information et des loisirs culturels.
Ainsi, elle propose de nombreux espaces et services aménagés où l’ont peut s’y retrouver pour admirer des expositions, écouter des concerts, spectacles et lectures, visionner des projections cinématographiques, participer à des ateliers,..

La médiathèque compte 120 000 documents en libre accès et 350 000 en réserve (sur demande) sur tous supports : livres, cd, dvd, journaux et magazines auquel s’y ajoute des jeux vidéo et de société.

Inaugurée en 2017, l’espace est impressionnant , il a été rénové avec goût et style. D’anciennes machines-outils témoignent de l’ancienne activité et rappellent les temps forts de la cité de construction navale comme au rez-de-chaussée près de l’espace jeux, on retrouve un four de l’atelier chaudronnerie ou encore dans le hall d’entrée un pont roulant.

Impressionnée par ses volumes, je me suis arrêtée au premier étage au passage des Arpètes afin d’avoir une vue d’ensemble sur les ateliers. Ce passage est situé  juste devant la station téléphérique. Son nom vient de l’école de formation technique de l’arsenal qui autrefois formait les apprentis de la direction des constructions navales aux métiers de la construction et de la réparation navale (chaudronniers, électriciens, mécaniciens,…) .

 

Détails :

Tee-shirt homme Primark similaire ici
Jean (old)
Lunettes de soleil Primark (new co) similaire ici ou ici
Sandales plates Primark similaire ici ou ici

VOUS POURRIEZ PEUT-ÊTRE AIMER :

20 commentaires

  1. Ah oui effectivement, il est impressionnant cet endroit ! Ca fait un joli lieu pour un shooting tu as raison et tes photos sont très jolies. Je crois que je vais aussi faire un tour du côté homme pour voir les t-shirt qu’ils proposent ^^

  2. Très sympa cet endroit, c’est rigolo, j’en parlais aujourd’hui avec une amie de Brest, cette ville que j’ai tant aimé, et que mon regret était de ne pas être allée à Le Conquet, il parait que c’est magnifique là-bas.

    Joli lieu pour un superbe look, tu es canon! =)

    1. Tu sais je vais te révéler quelque chose, ça fait plusieurs fois que je vais à Brest et à chaque fois la même histoire, je n’ai pas le temps de tout visiter et tout voir! Mais j’y retournerais très vite car mon appareil est impatient de prendre de jolies photos de superbe coin comme Le Conquet ( -;

  3. Ca a l’air vraiment chouette comme endroit ! J’adore l’ambiance, je pense que je pourrais y rester des heures. Je ne savais pas du tout qu’il y avait un téléphérique à Brest et maintenant c’est clair que j’ai envie de le tester !!

  4. Oh mais ça m’a l’air canon comme lieu! En tout cas j’ai appris plein de choses par ici et le côté  » saute mouton  » est plutôt fun. Je pense que c’est ce que je retiendrai le plus facilement haha. Et sinon bah toi toujours au top !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *